Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 18:15

"Les défis lancés à notre système de santé sont nombreux. Ce sont notamment le vieillissement des populations, le développement des maladies chroniques, l’inégalité d’accès aux soins et le coût élevé des nouvelles technologies. En mentionnant cela, je ne souhaite pas dresser un tableau noir de la situation, car notre système de santé présente aussi de nombreuses qualités.

Pour autant, nous devons sans cesse nous interroger sur l’organisation de notre offre de soins afin de la rendre à la fois plus efficace, plus économique et de meilleure qualité. Un enjeu particulièrement important est la gradation des offres de soins, c’est-à-dire la capacité à dispenser le soin approprié à chaque patient, pour chaque pathologie.

Au-delà de ces défis, si nous tentons de nous projeter à moyen terme, nous nous proposons d’examiner, à l’occasion de ce séminaire, ce qui peut changer de façon significative dans l’organisation des systèmes de soin au cours des années qui viennent.

Deux approches nous semblent particulièrement pertinentes pour traiter cette question. La première est la coopération entre les professionnels de santé, et plus précisément le rôle et la responsabilité que l’on peut attribuer à chaque spécialité ou à chaque professionnel selon son niveau de formation. La seconde est le rôle des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le développement de l’offre et du système de soins.

Dans ces deux domaines, certains pays sont en avance sur la France, comme les pays scandinaves. En matière de coopération, certains sont allés très loin dans la spécialisation des rôles entre les différents professionnels de santé. S’agissant du binôme « médecin-infirmier », certains pays ont adopté une répartition des tâches permettant de proposer une nouvelle forme d’accompagnement assuré par les infirmières, à la fois dans les soins courants et dans le suivi des pathologies chroniques.

En France, ces démarches demeurent relativement marginales, car elles se heurtent à de nombreuses résistances. Du côté des professionnels, les modes de rémunération, les pratiques et les identités professionnelles sont des points bloquants. Par exemple, le passage d’une tarification à l’acte à une tarification forfaitaire soulève de nombreuses interrogations. Les questions culturelles et d’identité professionnelle devront également être abordées. Du côté des patients, les craintes sont une baisse générale de la qualité des soins et le développement d’une médecine à plusieurs vitesses.

Plusieurs pistes peuvent être suivies afin d’améliorer l’efficience du système de soins. Les trois principales sont la mise en place de structures pluridisciplinaires favorisant la coopération, la reconnaissance juridique de nouvelles missions pour les professionnels concernés et l’évolution des modèles de rémunération et de formation."

 

Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d'analyse stratégique

Pour toute information complémentaire et pour charger les actes du colloque rendez vous sur le site du Centre d'Analyse Stratégique

Partager cet article

Repost 0
Capital Publication - dans Télésanté
commenter cet article

commentaires

Capital Equipement Médical en quelques mots

Capture d’écran 2013-03-21 à 11.57.03


L'équipe de Capital Publication, soucieuse des attentes des lecteurs  
- des magazines Capital Equipement Médical, Capital Equipement Biomédical,

- de la e-newsletter et

- du site www.capitalmedica.fr ont eu à cœur de proposer à leurs lecteurs un outil de discussion et de partage d'informations au sujet des nouvelles technologies utilisées dans l'univers de la santé.

Recherche

Feuilletez le dernier numéro de Capital Equipement Médical