Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 12:25

SuperSonic Imagine fait le bilan des nombreuses publications scientifiques relatives à l’Elastographie ShearWave. Les premières publications sur l’utilisation de
l’Elastographie ShearWave sur le sein ont contribué à bâtir la réputation de l’échographe Aixplorer®. Elles ont été rapidement suivies d’études cliniques sur d’autres pathologies telles que le
cancer de la prostate, les maladies chroniques diffuses hépatiques, les troubles musculaires, les nodules thyroïdiens…
 
Aixplorer, des performances reconnues
 
Les résultats de ces études semblent s’accorder sur le fait que l’Elastographie ShearWave, lorsqu’elle est associée aux informations diagnostiques de l’échographie
conventionnelle, permet d’en améliorer les performances diagnostiques de façon significative.

 
Les principaux domaines d’application d’Aixplorer
 
• Les nodules thyroïdiens
 
Depuis 2009, l’Elastographie ShearWave a été ajoutée aux outils diagnostiques des nodules thyroïdiens et a fait l’objet de plusieurs études cliniques dans le monde.
Trois publications importantes montrent que l’Elastographie ShearWave est un examen hautement spécifique qui permet d’améliorer la valeur prédictive positive de l’examen échographique.
L’Elastographie ShearWave permettrait également de mieux guider les cytoponctions réalisées sur goitres multi-nodulaires.
 
Etudes publiées :
·       Dr Kunmar Bhatia, Hong Kong, Shear wave elastography of thyroid nodules in routine clinical practice: preliminary observations
and utility for detecting malignancy (European Radiology, 2012)
·       Dr Rafal Slapa, Warsaw, Poland, ShearWave  Eastography May Add a New Dimension to Ultrasound Evaluation of Thyroid
Nodules: Case Series with Comparative Evaluation (Journal of Thyroid Research, 2012).
·       Dr Sebag, Marseille France, Shear Wave Elastography: A New Ultrasound Imaging
Mode for the Differential Diagnosis of Benign and Malignant Thyroid Nodules (J Clin Endocrinol Metab, December 2010)
·       Veyrieres JB, Albarel F, Lombard JV, Berbis J, Sebag F, Oliver C, Petit P, Toulon, Marseille, France, A threshold value in
Shear Wave elastography to rule out malignant thyroid nodules: A reality?, Eur J Radiol. 2012 Sep 29. pii: S0720-048X(12)00411-1.doi: 10.1016/j.ejrad.2012.09.002.
 
• Les cancers de la prostate
 
Les études cliniques montrent que l’Elastographie ShearWave permet d’augmenter considérablement la valeur prédictive de la biopsie et pourrait devenir l’outil de
dépistage de première intention des cancers de la prostate.
Jusqu’à présent le diagnostic du cancer de la prostate repose sur 12 à 18 biopsies réalisées de manière aléatoire. La cartographie couleur de l’Elastographie
ShearWave, en montrant les zones plus dures, devrait aider les médecins à mieux cibler les prélèvements et à en limiter leur nombre. L’Elastographie ShearWave serait également utile pour guider
les interventions telles que les ablations de tumeur par radiofréquence et dans le cadre du suivi thérapeutique, chimio ou autre néo adjuvant,  en permettant de visualiser l’efficacité du
traitement.
 
Etudes cliniques :
·       Dr Richard Barr, Youngstown, OH, USA, Shear Wave Ultrasound Elastography of the Prostate Ultrasound Quarterly, Mars
2012.
·       Le Professeur CORREAS, à l’hôpital Necker, réalise actuellement une étude sur l’utilisation de l’Elastographie ShearWave™ pour
améliorer le dépistage et la détection du cancer de la prostate. Cette étude s’attache également à étudier la valeur SWE pour améliorer la précision des biopsies de la prostate. 
 
• La fibrose hépatique
 
Alors que l'échographie conventionnelle donne des informations morphologiques, l'Elastographie ShearWave donne des informations physiologiques en mesurant la dureté des tissus. C’est un élément
important pour déterminer l’évolution de la fibrose hépatique. Des études récentes ont montré que l’Elastographie ShearWave donne des résultats d’évaluation de la fibrose hépatique plus précis
que les techniques de référence utilisées actuellement.
Par rapport aux autres techniques non-invasives, l'Elastographie ShearWave offre un avantage décisif : la cartographie du foie qui permet de localiser les zones les plus dures. Elle est également
opérationnelle même dans les cas difficiles d’ascite.
 
Etudes cliniques:
·       Dr Giovanna Ferraioli, Université de Pavie :
o   Reproducibility of real-time shear wave elastography in the evaluation of liver, European Journal of Radiology (2012)
o   Accuracy of real-time shear wave elastography for assessing liver fibrosis in chronic hepatitis C: A pilot study, Hepatology. 2012.
·       Le Professeur Poynard, de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, a réalisé une étude sur 1000 patients, il présentera les résultats
au cours de la conférence « The Liver Meeting® » qui se déroulera à Boston, MA, USA, du 9 au 13 Novembre 2012. 
 
• Le suivi de l’activité musculaire
 
A ce jour, des études réalisées portent essentiellement sur les caractéristiques physiologiques des muscles et tendons. L’Elastographie ShearWave faciliterait la
caractérisation des lésions musculaires, elle serait utilisée pour le suivi après une chirurgie ou une rééducation.
 
Etudes cliniques :     
·       Antoine Nordez, Killian Bouillard et François Hug : Analyse des sollicitations musculaires via la technique d'élastographie «
supersonic shear imaging », Journal of Biomechanics, 2012.
·       Le Dr Pialat, du CHU Edouard Herriot à Lyon, réalise une étude qui consistera à identifier des critères SWE pour la prévention
des pathologies musculaires chez les sportifs de haut niveau et les non-sportifs.
 
L’imagerie abdominale, gynécologique et vasculaire également disponibles sur Aixplorer
 
Aixplorer permet la visualisation et la caractérisation des lésions des différents organes de l’abdomen : foie, rein, vésicule biliaire, pancréas, vessie, pelvis et
rate. Aixplorer participe à la détection, au diagnostic et à la surveillance des lésions, des transplants et des maladies de ces différents organes.
 
L’application gynécologie permet d’explorer les détails morphologiques les plus poussés des ovaires, des annexes et de l’endomètre notamment dans les cas
particulièrement difficiles comme les fibromes. Elle peut s’avérer très utile dans le suivi des embolisations de fibrome et pour la visualisation des zones tissulaires plutôt rigides ou
souples.
 
Lancé en 2011, la nouvelle technologie d’imagerie UltraFast, réunit le Doppler couleur et le Doppler pulsé. En permettant d’analyser les flux sanguins, elle semble
est très pertinente pour évaluer les maladies cardiovasculaires et la vascularisation des organes. Le Doppler UltraFast offre des films de Doppler couleur, dont la cadence très élevée, jusqu’à
dix fois plus rapide que le Doppler couleur conventionnel, n’a encore jamais été proposée sur des échographes. Cette nouvelle technologie permet également une quantification complète des flux en
offrant la possibilité de visualiser des spectres Doppler pulsé en plusieurs  zones de la même image.
 
Grâce à d’importants investissements en recherche et développement réalisés en France, SuperSonic Imagine contribue à rendre les systèmes d’imagerie plus performants
afin d’aider les radiologues à mieux détecter, caractériser et surveiller tous les types de lésions.
 
 
Pour plus de renseignement sur SuperSonic Imagine suivez le lien www.supersonicimagine.fr

Partager cet article

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical - dans Imagerie Médicale
commenter cet article

commentaires

Capital Equipement Médical en quelques mots

Capture d’écran 2013-03-21 à 11.57.03


L'équipe de Capital Publication, soucieuse des attentes des lecteurs  
- des magazines Capital Equipement Médical, Capital Equipement Biomédical,

- de la e-newsletter et

- du site www.capitalmedica.fr ont eu à cœur de proposer à leurs lecteurs un outil de discussion et de partage d'informations au sujet des nouvelles technologies utilisées dans l'univers de la santé.

Recherche

Feuilletez le dernier numéro de Capital Equipement Médical