Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 16:47

Alors que la 200ème implantation d’une valve aortique sans chirurgie a été effectuée fin octobre par les équipes de cardiologie de l’hôpital Pontchaillou, une nouvelle technique d’intervention sur valve mitrale a été déployée le 8 octobre dernier, constituant la première intervention de ce type pour le CHU de Rennes, seul établissement breton à pratiquer cette technique novatrice.


200ème implantation d’une valve aortique sans chirurgie

Atteinte la plus fréquente des valves aortiques du coeur, le rétrécissement aortique calcifié du sujet âgé est aujourd’hui traité grâce à une technique développée par le Professeur Alain Cribier, cardiologue interventionnel au CHU de Rouen, permettant d’implanter une nouvelle valve ne nécessitant pas une intervention chirurgicale « à coeur ouvert ». La première valve a été implantée par cette technique au CHU de Rennes en février 2009, le nombre d’interventions a été régulièrement croissant et c’est ainsi que la 200ème valve a pu être implantée le mardi 30 octobre.
L’implantation d’une valve par voie artérielle est discutée lorsque la chirurgie conventionnelle de remplacement valvulaire aortique n’est pas possible ou lorsque le risque opératoire est jugé trop élevé (patient âgé avec souvent plusieurs maladies associées comme une insuffisance respiratoire sévère). La procédure a lieu dans une salle de cathétérisme interventionnelle ou dans une salle dite « hybride » (bloc opératoire équipé d’une installation de cardiologie interventionnelle). Sans ouvrir le thorax et sans incision chirurgicale, la valve calcifiée est remplacée par une nouvelle valve qui, montée sur un cathéter, est introduite par les artères périphériques, le plus souvent l’artère fémorale. Le cathéter est introduit dans l’artère et monté tout au long de l’aorte jusqu’à arriver en regard de la valve calcifiée. La position de la nouvelle valve sera ajustée, puis la valve mise en place. Plusieurs opérateurs (cardiologues interventionnels, chirurgien, anesthésiste) sont nécessaires pour le bon déroulement de cette procédure d’implantation. Au décours de la procédure, le patient est surveillé 24 à 72 heures en Unité de Soins Intensifs de Cardiologie. La durée de l’hospitalisation peut être courte, de l’ordre de 4 à 5 jours.

 

1ère intervention sans chirurgie sur une valve mitrale
Une autre atteinte des valves cardiaques, la fuite de la valve mitrale peut aussi parfois poser des problèmes de traitement avec l’impossibilité de proposer une réparation ou un remplacement chirurgical de la valve. La valve mitrale, située entre l’oreillette et le ventricule gauche, constitue un clapet, constitué de 2 feuillets, qui bloque normalement le retour de sang vers l’oreillette. Une fuite importante de cette valve peut dilater et empêcher le fonctionnement normal du coeur. Le traitement de cette fuite se fait habituellement par chirurgie (réparation ou changement de la valve). Cependant, certains patients sont trop malades pour permettre une telle opération « à coeur ouvert ». C’est dans ce cadre qu’un nouveau traitement a été mis au point : le Mitraclip®. Celui-ci consiste en une agrafe qui va réunir les 2 feuillets, réduisant l’importance de la fuite. Cette agrafe est positionnée en passant uniquement par une veine de la cuisse, sans ouvrir le thorax, ce qui constitue son principal avantage. Il s’agit cependant d’une procédure longue et difficile, réalisée chez un patient sous anesthésie générale, et qui nécessite une parfaite collaboration entre les différents médecins (cardiologue interventionnel, chirurgien, échographiste). Les premières études réalisées sur ce traitement novateur sont très encourageantes.
La première implantation de clip sur la valve mitrale a été réalisée le 8 octobre dernier au CHU de Rennes, seul centre breton à pratiquer cette technique.

 

Pour toute information complémentaire http://www.chu-rennes.fr/

Partager cet article

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical - dans Cardiologie
commenter cet article

commentaires

testing omni tech support 17/11/2014 13:19

I think this is a great advancement in the cardiac stream that the Rennes University has conquered. This is a great source of reliability for many people who are suffering from the cardiac problem.

Capital Equipement Médical en quelques mots

Capture d’écran 2013-03-21 à 11.57.03


L'équipe de Capital Publication, soucieuse des attentes des lecteurs  
- des magazines Capital Equipement Médical, Capital Equipement Biomédical,

- de la e-newsletter et

- du site www.capitalmedica.fr ont eu à cœur de proposer à leurs lecteurs un outil de discussion et de partage d'informations au sujet des nouvelles technologies utilisées dans l'univers de la santé.

Recherche

Feuilletez le dernier numéro de Capital Equipement Médical