Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 19:13


A Marseille, une équipe de l’hôpital Nord conduite par le Pr Marc Barthet, dans le service de gastro-enterologie dirigé par le Pr Jean-Charles Grimaud, a procédé à la reconstruction d’un œsophage par chirurgie endoscopique transluminale en évitant l'ouverture extensive du thorax et de l’abdomen. C’est la première intervention de ce type chez un adulte et un nouvel exploit qui confirme l'avancée française dans le domaine de la chirurgie endoscopique transluminale par les voies naturelles connue aussi sous l’appellation « N.O.T.E.S ». Cette technique est essentiellement expérimentale, quelques procédures ayant été réalisées chez l’homme mais pas au niveau œsophagien. Deux interventions viennent ainsi d’être réalisées en un mois, avec la collaboration de l’équipe de chirurgie digestive du Pr Christian Brunet et ses chirurgiens les Dr Olivier Emungania et Carine Visee, ainsi que pour le deuxième cas, l’équipe de chirurgie ORL du Pr Jean-Pierre Lavieille, avec le Dr Arnaud Deveze.
Cette prouesse médicale a été pratiquée pour le premier cas, sur une patiente strasbourgeoise atteinte d’obésité victime d’une perte de substance de l’œsophage dans les suites d’une chirurgie bariatrique. Elle est la première patiente à avoir bénéficié d’une intervention chirurgicale de ce type. L'opération a duré deux heures trente avec des suites simples puisque la patiente a été en mesure de se réalimenter 4 jours après alors qu’elle ne pouvait plus s’alimenter oralement depuis cinq mois. Elle a quitté le service huit jours après son intervention. La deuxième intervention a été plus lourde encore, nécessitant la reconstruction de toute la hauteur de l’œsophage, et avec un double abord endoscopique digestif et ORL par le Dr Arnaud Deveze, l’intervention ayant duré là aussi deux heures trente.

Dans la plupart des cas, les patients atteints par ce type de pathologies sont opérés par le biais d’une chirurgie traditionnelle durant laquelle un morceau de colon est greffé sur l’œsophage. Moins invasive, la technique endoscopique permet de réaliser des interventions moins longues, de diminuer les traumatismes et ainsi de limiter les complications postopératoires. Le traitement par endoscopie digestive est une alternative à la chirurgie traditionnelle mais très complexe à réaliser au niveau du thorax en raison du risque infectieux majeur, de la diffusion d’air dans le médiastin et la plèvre ainsi que de la proximité des structures cardiaques et de gros vaisseaux. En effet cette approche thérapeutique nécessite un équipement sophistiqué et une maitrise parfaite de gestes, combinant deux approches endoscopiques, un endoscope étant passé par voie orale classique, l’autre à l’envers en remontant depuis l’estomac. Cette technique est nommée « technique du rendez-vous ».
 
Le Pr Marc Barthet, spécialisé dans l’endoscopie digestive et auteur de cette première, a pu mettre au point cette technique grâce aux recherches qu’il conduit depuis plusieurs années au niveau de Centre d'Enseignement et de Recherche Chirurgical (CERC) intégré à la faculté de médecine de l’hôpital Nord. Il est un référent international dans le domaine de la chirurgie endoscopique transluminale (N.O.T.E.S).
 
Jean-Claude Gaudin, Président du Conseil de Surveillance de l’AP-HM, se réjouit du succès de cette équipe de médecins qui illustre l'excellence marseillaise dans une discipline fondamentale et qui met à l'honneur la cité phocéenne. Marseille peut s'enorgueillir de cette réussite qui démontre la qualité innovante de ses équipements, la compétence de son corps médical et le dynamisme de l’AP-HM.
 
En adoptant cette nouvelle technique, l’AP-HM, reconnue au plan national et international comme une référence en chirurgie endoscopique et digestive, démontre sa capacité à constamment développer de nouveaux procédés opératoires, qui, conjugués à l’acquisition d’équipements innovants, permettent d’améliorer la qualité de vie des patients, de diminuer les traumatismes et ainsi de limiter les complications postopératoires.
 

Pour plus de renseignement, suivez- le lien : www.ap-hm.fr
et sur Twitter @aphm_actu

Partager cet article

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical - dans Gastro-entérologie
commenter cet article

commentaires

Capital Equipement Médical en quelques mots

Capture d’écran 2013-03-21 à 11.57.03


L'équipe de Capital Publication, soucieuse des attentes des lecteurs  
- des magazines Capital Equipement Médical, Capital Equipement Biomédical,

- de la e-newsletter et

- du site www.capitalmedica.fr ont eu à cœur de proposer à leurs lecteurs un outil de discussion et de partage d'informations au sujet des nouvelles technologies utilisées dans l'univers de la santé.

Recherche

Feuilletez le dernier numéro de Capital Equipement Médical