Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 12:08

L’éditeur Enovacom confirme son potentiel d’innovation en accompagnant l’hôpital de Villefranche-sur-Saône dans la mise en œuvre d’un projet permettant de franchir un nouveau cap dans l’optimisation de la relation patients.
Soucieux d’offrir une qualité de service toujours plus importante, l’hôpital de Villefranche -sur-Saône, qui appartient au groupement « Hôpital Nord Ouest », investit en continu pour proposer à ses patients de nouveaux services pratiques. Dans ce contexte, la DSI du centre vient de créer un connecteur qui envoie des SMS aux patients pour rappeler les rendez-vous médicaux, réserver une place de parking ou souhaiter un bon rétablissement.
Cette annonce fait suite à un partenariat de long terme initié en 2004 avec Enovacom. C’est à cette date que le centre hospitalier a commencé à utiliser la solution Antares. Pour ce nouveau projet, Fabrice Paquien, responsable intégration du centre hospitalier de Villefranche-sur-Saône, s’est appuyé sur les qualités de la solution pour proposer de nouveaux services à ses patients.
En plus des vingt-cinq interfaces applicatives portant la marque d’Antares, Fabrice Paquien a imaginé programmer l’envoi de SMS à partir du dossier patient informatisé Cristal-Net.

L’idée est d’adresser avec la plateforme Antares un fichier XML généré par le DPI. Il est transmis de façon automatisée à la plateforme High Connexion qui route alors les SMS. Ce service est proposé aux patients du centre hospitalier de Villefranche-sur-Saône : ils reçoivent avant leur hospitalisation un SMS pour leur rappeler leur rendez-vous, avec le type de documents à apporter. Après leur hospitalisation, ils reçoivent un « bon rétablissement ». Grâce à cette information, le patient n’oublie plus son rendez-vous : plus de 93 % des rendez-vous annulés sont désormais assurés.

Depuis, le centre hospitalier améliore le parcours du patient avec l’envoi de SMS. Désormais, les personnes hospitalisées sont même informées avant leur arrivée du code de parking. Elles bénéficient ainsi d’une place de parking réservée. L’hôpital parvient à rassurer et informer les patients, pour finalement humaniser les actes médicaux de courte durée.

Pour plus de renseignement suivez le lien : http://www.enovacom.fr/fr/

Partager cet article

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical
commenter cet article

commentaires

Capital Equipement Médical en quelques mots

Capture d’écran 2013-03-21 à 11.57.03


L'équipe de Capital Publication, soucieuse des attentes des lecteurs  
- des magazines Capital Equipement Médical, Capital Equipement Biomédical,

- de la e-newsletter et

- du site www.capitalmedica.fr ont eu à cœur de proposer à leurs lecteurs un outil de discussion et de partage d'informations au sujet des nouvelles technologies utilisées dans l'univers de la santé.

Recherche

Feuilletez le dernier numéro de Capital Equipement Médical