Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 12:07

La première implantation sur un patient du stimulateur cardiaque VITALIO™ de Boston Scientific Corporation a été pratiquée à l'hôpital ZGT Hengelo d'Hengelo aux Pays-Bas. En plus d'un éventail complet de caractéristiques conçues pour optimiser la stimulation cardiaque, VITALIO inclut la technologie novatrice AP Scan™ de Boston Scientific, élaborée pour aider les médecins à identifier les patients souffrant d'apnée du sommeil sévère. L'apnée du sommeil est une pathologie respiratoire, qui, si elle n'est pas traitée, peut augmenter le risque d'hypertension artérielle, de crise cardiaque et d'insuffisance cardiaque.

« Le dispositif VITALIO nous permet de mieux comprendre l'état de santé du patient en termes d'apnée du sommeil », a déclaré le Docteur Salah Said, cardiologue à l'hôpital ZGT Hengelo, qui a pratiqué l'intervention. « Ce dispositif peut nous aider à identifier potentiellement quels patients souffrent probablement d'apnée du sommeil et peut également nous aider à comprendre si les traitements de l'apnée du sommeil prescrits sont efficaces ».

Bien que l'apnée du sommeil soit l'une des comorbidités les plus fréquentes chez les patients atteints d'une maladie cardiovasculaire et qu'environ 60 pourcent de ces patients en souffrent, 80 pourcent de ces derniers ne sont pas diagnostiqués. L'apnée du sommeil est associée à un risque de fibrillation auriculaire multiplié par quatre et à un risque de morbi-mortalité liée à l'insuffisance cardiaque multiplié par deux.

Le Dr Said travaille avec des neurologues, des spécialistes en ORL et des pneumologues pour traiter les patients souffrant d'apnée du sommeil au moyen d'une stratégie de collaboration. AP Scan™ est un outil qui permet à l'équipe médicale de comprendre si la stratégie thérapeutique a un effet favorable sur l'apnée du sommeil présentée par le patient globalement. Des traitements efficaces sont disponibles pour réduire l'apnée du sommeil et ses effets, en particulier l'apnée obstructive du sommeil, une forme d'apnée du sommeil qui se manifeste par des interruptions de la respiration à cause d'une obstruction des voies respiratoires.

« Boston Scientific est axée sur l'innovation et nous sommes heureux de proposer un portefeuille élargi pour la prise en charge des comorbidités rencontrées chez les patients porteurs d'un stimulateur cardiaque », a déclaré Michael Onuscheck, Senior Vice-Président et Président de Boston Scientific Europe, Moyen-Orient et Afrique. « Le dispositif VITALIO a été conçu pour nous permettre de proposer une gamme d'outils pouvant aider les médecins à détecter les comorbidités à un stade plus précoce. Cette technologie souligne notre engagement à aider les cliniciens à promulguer à leurs patients les soins et le traitement dont ils ont besoin ».

« En plus d'AP Scan, VITALIO surveille la respiration du patient au moyen de fonctions comme RightRate™ et la tendance de la fréquence respiratoire afin de garantir que les stimulations cardiaques soient délivrées au patient lorsqu'il en a besoin et cela à la fréquence appropriée. VITALIO utilise également la radiofréquence (RF), qui permet d'améliorer l'efficience au cours de l'implantation et du suivi, tout en permettant au patient de transmettre automatiquement et sans fil des données importantes concernant son état de santé à son médecin. En outre, VITALIO offre une compatibilité IRM, ce qui permet au patient de subir des examens d'IRM (imagerie par résonnance magnétique) pour d'autres problèmes de santé.

Ce dispositif est également disponible en un modèle doté d'une meilleure longévité, le modèle EL, qui offre la capacité de la pile et la longévité les plus élevées sur le marché, reposant sur la même technologie de pile que la dernière génération de défibrillateurs automatiques implantables (DAI ou ICD - implantable cardiac defibrillators) de Boston Scientific.

Le dispositif VITALIO a obtenu le marquage CE et l'approbation de la FDA.

Information Boston Scientific

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site http://www.bostonscientific.com

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 12:27

- Au nombre de ses indications figure le traitement des métastases osseuses, du myélome multiple, de l'ostéome ostéoïde, du syndrome des facettes articulaires et d'autres tumeurs osseuses --

InSightec Ltd, leader du traitement par ultrasons focalisés guidés par IRM, a annoncé que ses systèmes ExAblate® ont obtenu un marquage européen CE étendu au traitement local des tumeurs osseuses primaires et secondaires, bénignes et cancéreuses, parmi lesquelles le myélome multiple, les métastases osseuses, l'ostéome ostéoïde et le syndrome des facettes articulaires. Le marquage CE s'applique à l'ExAblate 2000 et 2100 ainsi qu'au système ExAblate 2100 CBS (système conforme). Ce marquage CE s'appuie sur des données cliniques supplémentaires rendues publiques.

ExAblate associe des ondes ultrasonores acoustiques thérapeutiques à un guidage et une surveillance continus par IRM. Les médecins se servent des images IRM pour planifier et orienter le traitement, de même que pour en contrôler l'issue. Les ultrasons ciblés peuvent permettre de détruire les tumeurs ou les nerfs véhiculant ou provoquant les douleurs, ce qui a pour effet de réduire celles-ci rapidement ExAblate 2000 a obtenu le marquage CE pour son traitement palliatif des métastases osseuses douloureuses en 2007. Les systèmes ExAblate 2000 et 2100 ont pour leur part obtenu l'agrément de la FDA pour le traitement des métastases osseuses en 2012.

« Le marquage CE étendu, qui couvre désormais le système osseux spécifique et de nouvelles indications, telles que l'ostéome ostéoïde, la dénervation des facettes articulaires et l'ablation d'autres tumeurs osseuses, constitue une nouvelle avancée majeure dans notre quête d'élargir la portée de traitements novateurs non invasifs à de nouvelles catégories de patients », a indiqué Kobi Vortman, PDG et fondateur d'InSightec. « Les résultats cliniques sont très encourageants et montrent que les ultrasons focalisés peuvent à la fois soulager les douleurs des patients et détruire les tumeurs, offrant ainsi une meilleure qualité de vie aux malades. »

Cliquez ici pour en savoir plus : http://www.insightec.com.

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 11:27

Covidien Wins Gold Medical Design Excellence Award for Sonicision™ Cordless Ultrasonic Dissection System

Repost 0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 13:22
Repost 0
capitalpublication
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 13:22

Une étude de GE Healthcare évalue à 33,9 milliards de $ le surcoût mondial annuel lié aux mauvaises habitudes et pesant sur les dépenses liées à la prise en charge du cancer

Repost 0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 13:18

Tabagisme, alcoolisme, mauvaise alimentation et inactivité physique sont autant de mauvaises habitudes qui, si elles sont réduites, pourraient générer une économie de 25 milliards de $ chaque année dans le monde

GE Healthcare a publié aujourd'hui les conclusions d'une étude secondaire indiquant que les mauvaises habitudes et les mauvais choix de vie contribuaient pour environ 33,9 milliards de $ au coût global de la prise en charge du cancer. Par ailleurs, la même étude a révélé qu'en combattant ces mauvaises habitudes, les systèmes mondiaux de santé pouvaient espérer une économie de l'ordre de 25 milliards de $ chaque année.
Cette étude menée par GfK Bridgehead pour le compte de GE Healthcare en mai et juin 2013 était focalisée sur quatre mauvaises habitudes essentielles : le tabagisme, l'alcoolisme, la mauvaise alimentation et l'inactivité physique1 et leur lien avec trois types de cancer : le cancer du sein, le cancer du poumon et le cancer du côlon. L'étude a calculé les coûts de la prise en charge du cancer imputables aux mauvaises habitudes dans dix marchés développés et en développement.
« Le coût mondial cumulé des mauvaises habitudes révélé par cette étude est effarant. Je suis optimiste à l'idée des économies potentielles qui pourraient être réalisées si chacun d'entre nous acceptait de petits changements de style de vie et s'engageait dans un programme de suivi personnel, » a déclaré Jeff DeMarrais, directeur de la communication pour GE Healthcare. « Ces données réaffirment l'importance de notre campagne annuelle #GetFit pour favoriser l'éducation et la sensibilisation à propos du lien entre des choix sains, le diagnostic précoce et le risque possible de cancer. »
L'étude répartit également le surcoût annuel mondial de 33,9 milliards de $ entre dix marchés, et intègre le coût annuel actuel du traitement du cancer ainsi que les économies potentielles annuelles calculées.
Les États-Unis arrivent en tête avec 18,41 milliards de $ ou 54 % du coût mondial annuel actuel du cancer, suivis par la Chine avec 8,57 milliards de $ (25,3 %) et la France, l'Allemagne et la Turquie avec environ 1,5 milliard (4,4 %). Les marchés développés tels que le Brésil, avec 378 millions de $ (1,1 %), et l'Arabie Saoudite, avec 107 millions de $ (0,3 %), enregistrent actuellement un coût annuel du cancer significativement inférieur .
Bien que le lien entre le tabagisme et le développement du cancer du poumon soit établi depuis longtemps, les données de l'étude ont révélé que d'autres mauvaises habitudes, telles que l'inactivité et la mauvaise alimentation, pouvaient également avoir un impact sur le risque de cancer. Par exemple, l'inactivité et la mauvaise alimentation sont souvent associées à la prise de poids, mais cette étude démontre également que les hommes inactifs ont un risque accru de développer un cancer du côlon (indice de risque relatif = 1,61, soit un risque de développer un cancer du côlon supérieur de 61 % à celui d'une personne active). Par conséquent, on peut imputer à l'inactivité 160 millions de $ du coût du traitement du cancer du côlon dans le monde.
Près de la moitié de l'ensemble des décès à la suite de cancers pourrait être évitée grâce à des choix de vie plus sains, comme le maintien d'un poids sain, l'abstinence du tabac, une alimentation saine, l'activité physique et la réalisation de tests de dépistage recommandés. Cependant, les données de cette étude et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent que les mauvaises habitudes prévalent toujours dans tous les marchés.
Dans sept marchés sur dix, plus de 25 % de la population sont des fumeurs réguliers. La prévalence du tabagisme est supérieure en France et en Turquie où 31 % des adultes âgés de plus de 15 ans sont des fumeurs.
Les femmes françaises et les hommes turcs sont les groupes réunissant le plus de fumeurs, avec 31 % et 47 % respectivement.
En matière d'inactivité physique, l'Arabie Saoudite et le Royaume-Uni dominent le classement. 68,8 % des citoyens saoudiens et 63,3 % des Britanniques âgés de plus de 18 ans ont un style de vie sédentaire, contre seulement 15,6 % des Indiens et 28 % des Allemands.

Pour plus d'information http://www3.gehealthcare.com/en/Global_Gateway

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 13:14
Repost 0
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 13:03

Skanska Signs Contract for Hospital Additions and Renovations In Tennessee, USA, for USD 51 M

Repost 0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 18:02

GE Healthcare Research Determines Bad Habits Add $33.9 Billion to Annual Global Cost of Cancer

Repost 0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 17:19

Orange, acteur engagé dans le déploiement du Télésuivi en France

Repost 0
capitalpublication
commenter cet article

Capital Equipement Médical en quelques mots

Capture d’écran 2013-03-21 à 11.57.03


L'équipe de Capital Publication, soucieuse des attentes des lecteurs  
- des magazines Capital Equipement Médical, Capital Equipement Biomédical,

- de la e-newsletter et

- du site www.capitalmedica.fr ont eu à cœur de proposer à leurs lecteurs un outil de discussion et de partage d'informations au sujet des nouvelles technologies utilisées dans l'univers de la santé.

Recherche

Feuilletez le dernier numéro de Capital Equipement Médical