Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 13:07

MPL evo2, leader sur le marché français du middleware, s'appuie sur Caché et DeepSee d'InterSystems pour offrir aux laboratoires de biologie médicale un outil de pilotage en temps réel de leur production

Roche Diagnostics France, filiale du Groupe Roche pour les activités diagnostics, s'appuie sur les technologies Caché et DeepSee d'InterSystems, pour le développement de son middleware destiné aux laboratoires d'analyses médicales.
A la clé : un outil complet de pilotage de la production des laboratoires, depuis la gestion analytique des échantillons jusqu'à l'analyse décisionnelle des flux de données. Un atout considérable pour les laboratoires soumis à des obligations règlementaires, organisationnelles et financières de plus en plus contraignantes.

La biologie médicale, un secteur en pleine mutation
Depuis quelques années, on assiste à une consolidation de l'activité des laboratoires d'analyses médicales en France. Pour gagner en productivité, ces derniers sont de plus en plus nombreux à se regrouper au sein de plateformes techniques pour centraliser le traitement des prélèvements sanguins. Déjà soumis à de fortes contraintes en matière de traçabilité des résultats et de sécurité des données médicales, ils doivent donc également être en mesure aujourd'hui de piloter une production de plus en plus industrialisée, où l'automatisation des chaînes de traitement des prélèvements nécessite des performances à la fois robotiques et analytiques.

C'est pour répondre à ces nouveaux enjeux que Roche Diagnostics France, filiale du Groupe Roche basée à Meylan (38), a développé MPL evo2, une nouvelle génération de middleware dédié au pilotage de l'activité et de la production du laboratoire.

Le middleware est un logiciel particulier dans le sens où il doit être au plus prêt des robots analyseurs qu'il pilote, et en même temps en capacité de remonter aux utilisateurs des informations de plus haut niveau. De plus, il est positionné dans des environnements fonctionnant 24/24, qui n'ont que très rarement des experts informatiques dans leurs équipes sur place. Sa robustesse et sa disponibilité sont donc critiques. MPL evo2 répond parfaitement à ces enjeux, notamment grâce à l'utilisation des composants logiciels d'InterSystems.

Du pilotage des outils de production analytique...

Pour accompagner son activité de distribution de machines - systèmes pré-analytiques, analyseurs - et de réactifs chimiques qui constituait le cœur de son activité, Roche Diagnostics France a pris le parti, il y a une quinzaine d'années, de créer son propre pôle informatique. « Il y avait une carence en outil informatique pour accompagner notre offre de produits » explique David Pellegrin, chef de produits marketing solutions informatiques chez Roche Diagnostics. « Nous avons donc développé en interne un logiciel capable de gérer l'interopérabilité entre nos automates et le système d'information des laboratoires - SIL ».

Dès 2005, Roche Diagnostics France a choisi d'utiliser le moteur de base de données Caché d'InterSystems, reconnu pour ses hautes performances. Pour David Pellegrin, «InterSystems répondait en tout point à nos contraintes de performance, de robustesse et de sécurité ».

Roche Diagnostics a accompagné le mouvement de consolidation des laboratoires sur le territoire français en proposant des modèles de business innovants, par exemple une facturation en fonction de l'utilisation des analyseurs, et donc 'au test'. Ce modèle 'on demand' a bien évidemment entrainé un besoin de suivi analytique plus précis de l'activité des laboratoires.

Validation technique et consolidation des résultats d'analyses, traçabilité des échantillons, stockage et sécurité des données patients, connexions multi-SIL et multi-sites : en s'appuyant sur Caché, le logiciel MPL de Roche Diagnostics France fournit aux laboratoires un système de gestion de production des analyses entièrement centralisé et automatisé, et conforme aux normes rigoureuses d'accréditation auxquelles ils sont soumis.

... à la mise en œuvre d'une solution d'informatique décisionnelle
Les groupements de laboratoires ont par ailleurs commencé à exprimer une demande croissante en matière de Business Intelligence (BI). Roche Diagnostics a rapidement mesuré le potentiel décisionnel de l'analyse des données de son middleware.
En y intégrant DeepSee d'InterSystems, logiciel embarqué de BI en temps réel, Roche Diagnostics offre désormais à ses clients la possibilité d'analyser leurs flux de données et de mettre en place des processus de reporting d'activité destinés à mieux piloter leur production. « C'est grâce à InterSystems que nous avons pu répondre à cette demande, explique David Pellegrin. DeepSee nous a permis d'enrichir notre outil existant en fournissant à nos utilisateurs des tableaux bords avec de nombreux indicateurs, ce qui constitue une véritable innovation. »

Et un atout de taille en matière d'informatique décisionnelle : ils peuvent désormais reporter l'activité de chaque partie prenante, travailler sur des indicateurs de qualité analytique, sur les temps de rendu des résultats... Et justifier ainsi les engagements pris auprès de leurs partenaires.
Point important, la composante décisionnelle DeepSee étant embarquée dans Caché, une simple montée de version a suffit pour permettre de bénéficier de ces fonctionnalités avancées.

Plus récemment, Roche Diagnostics France s'est basé sur le framework de type Ajax 'Zen' de Caché pour pouvoir développer des interfaces graphiques beaucoup plus performantes et entièrement 'web riche'. « Les technologies d'InterSystems nous permettent de tirer notre application vers le haut afin de garder notre position de leader sur le marché français du middleware » poursuit David Pellegrin.

Coller aux évolutions des besoins métiers
Un constat confirmé par les nouveaux projets et nouveaux modules d'ores et déjà amorcés. Le premier, dont la sortie est annoncée très prochainement, est un module de colisage RFID des échantillons, permettant la gestion de traçabilité des colis d'échantillons inter-sites, incluant le suivi de l'activité de transport.
Lui aussi basé sur Caché et son composant Zen, ce module présentera la particularité d'être entièrement web et hébergé dans le Cloud, une première dans le secteur de la santé.

A plus long terme, Roche Diagnostics France envisage de rendre cette application disponible dans une version désignée pour mobile. Un projet dans l'air du temps, qui constitue un axe de développement de son partenariat avec InterSystems dans les prochaines années.

Pour plus d'informations :
www.rochediagnostics.fr

www.InterSystems.fr

Partager cet article

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical
commenter cet article

commentaires

Capital Equipement Médical en quelques mots

Capture d’écran 2013-03-21 à 11.57.03


L'équipe de Capital Publication, soucieuse des attentes des lecteurs  
- des magazines Capital Equipement Médical, Capital Equipement Biomédical,

- de la e-newsletter et

- du site www.capitalmedica.fr ont eu à cœur de proposer à leurs lecteurs un outil de discussion et de partage d'informations au sujet des nouvelles technologies utilisées dans l'univers de la santé.

Recherche

Feuilletez le dernier numéro de Capital Equipement Médical