Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 17:38

Les conclusions de l’étude Earlystim, issue d’une collaboration entre la France et l’Allemagne, suggèrent d’opérer certains malades parkinsoniens à un stade plus précoce de la maladie

La maladie de Parkinson peut être traitée par la stimulation cérébrale profonde lorsqu’elle est à un stade avancée de l’affection. Des électrodes sont implantées dans une région spécifique du cerveau et sont stimulées par l’intermédiaire d’un pacemaker situé sous la peau au niveau de la clavicule. Ainsi certaines formes de la maladie sont traitées avec succès pendant plusieurs années. Jusqu’à présent, cette procédure était appliquée chez des patients très handicapés, avec des mouvements incontrôlés et souffrants de la maladie depuis plus de 12-15 ans.

Une première étude menée à Paris (Schüpbach et al, 2007) a montré que l’intervention neurochirurgicale pouvait être envisagée à un stade plus précoce de la maladie (entre 4 et 10 ans après le début de l’affection). Les résultats de l’étude Earlystim, publiés en février 2013 dans « The New England Journal of Medecine » (Schüpbach et al, 2013, sous presse), effectuée sur 251 patients souffrant de la maladie de Parkinson depuis en moyenne 7 ans, confirment ce résultat préliminaire. Cette cohorte de malades était divisée en deux groupes, l’un traité par stimulation cérébrale profonde et l’autre par traitement médicamenteux. Après deux ans de suivi, les résultats montrent que les patients opérés ont non seulement une amélioration significative de leur qualité de vie (plus de 26%) par rapport aux patients traités médicalement mais aussi de leurs capacités motrices dont la mobilité au cours de leurs activités journalières. D’autres aspects comme l’humeur, les activités de la vie quotidienne et l’adaptation psychosociale sont meilleurs chez les patients stimulés. Cependant,  on n’a pas noté de différence pour les fonctions intellectuelles globales dans les deux traitements. Le nombre d’effets indésirables graves était similaire dans les deux groupes, et aucun dommage permanent lié à l’opération n’a été observé. Toutefois, il est important de souligner que, de façon évidente, les patients opérés plus tôt dans la progression de la maladie supportent beaucoup mieux le choc opératoire.

Ce travail, coordonné en France par le Pr Yves Agid (Institut du Cerveau et de la Moelle épinière à Paris) et en Allemagne par le Pr Günther Deuschl (Département de Neurologie à Kiel), associe 8 centres de recherche français dont l’Inserm et 9 centres allemands. Il met en évidence que la stimulation cérébrale profonde à un stade plus précoce de la maladie est une thérapeutique plus efficace que la thérapie médicamenteuse, à deux conditions toutefois : que des critères d’inclusion stricts soient appliqués et que la prise en charge des malades opérés soit faite par une équipe spécialisée.

A PROPOS DE l’ICM

Créé à Paris à l’initiative des Professeurs Gérard Saillant, Yves Agid et Olivier Lyon-Caen, l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière est la concrétisation d’un nouveau modèle en matière de recherche en neurosciences.

Installé à l’hôpital Pitié-Salpêtrière, cet Institut international de recherche de 22 000 m2, unique en son genre est au cœur de la démarche de soins.

Pouvoirs publics, entreprises et donateurs se donnent la main pour permettre de réunir les malades, les médecins et les chercheurs parmi les plus éminents, venus du monde entier pour travailler ensemble et trouver de nouveaux traitements pour les maladies du système nerveux.

 

 

Pour plus d'information consultez  www.medtronic.com 

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical - dans Neurologie
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 12:17

La revue scientifique americaine NEUROLOGY publie les resultats positifs de l'etude clinique PREMICE sur l'efficacite et la securite de l'appareil medical CEFALY® dans la prevention de la migraine.

NEUROLOGY (Journal Officiel de l'Academie Americaine de Neurologie, numero 1 mondial des revues scientifiques les plus citees en neurologie) publie les resultats de l'étude clinique multicentrique PREMICE (Prevention Migraine CEFALY®).

Les resultats demontrent l'efficacite du Cefaly(R) dans la reduction des migraines. Au troisieme mois de traitement, on constate une difference statistiquement significative dans le pourcentage de repondeurs pour le groupe Cefaly(R) en comparaison du groupe placebo.

Le pourcentage des patients qui se disent satisfaits ou tres satisfaits par le traitement Cefaly(R) est de pres de 70%. La réduction de la consommation de médicaments est particulièrement impressionnante puisqu'elle chute de 37% dans le groupe traité par CEFALY® alors qu'elle reste pratiquement inchangée dans le groupe placebo. Dans le groupe des repondeurs au CEFALY®, la reduction de consommation de medicaments est de quasiment 75%. De plus, l'absence d'effets secondaires et de contre-indications fait du Cefaly un moyen thérapeutique extrêmement sûr contrairement aux moyens medicamenteux classiques. Avec une efficacite comparable aux médicaments mais une sécurité totale, le CEFALY® offre donc un excellent rapport sécurité efficacité.

Précédemment, l'effet sédatif du CEFALY® avait été démontré par une autre étude recente dont les resultats ont ete publies dans la revue BMC Neurology : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22035386

Le CEFALY® est un appareil médical innovant et protégé par une série de brevets. C'est le premier appareil de neurostimulation crânienne externe. La neurostimulation crânienne est une technique utilisée depuis plusieurs années en neurologie, mais qui était appliquée au moyen de neurostimulateurs implantables (type pacemaker). Les progrès technologiques du CEFALY® offrent aujourd'hui un appareil simple, léger, économique et confortable qui procure aux patients migraineux un moyen de traitement non-medicamenteux et non-invasif.

Une electrode autocollante est placée sur le front et l'appareil vient se placer sur cette electrode dans la position d'une paire de lunettes. Des impulsions tres précises sont transmises au travers de l'électrode aux terminaisons nerveuses de la branche supérieure du nerf trijumeau.

Pour toute information complémentaire consultez le site :  http://www.cefaly.com.

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical - dans Neurologie
commenter cet article

Capital Equipement Médical en quelques mots

Capture d’écran 2013-03-21 à 11.57.03


L'équipe de Capital Publication, soucieuse des attentes des lecteurs  
- des magazines Capital Equipement Médical, Capital Equipement Biomédical,

- de la e-newsletter et

- du site www.capitalmedica.fr ont eu à cœur de proposer à leurs lecteurs un outil de discussion et de partage d'informations au sujet des nouvelles technologies utilisées dans l'univers de la santé.

Recherche

Feuilletez le dernier numéro de Capital Equipement Médical