Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 23:04
Deux Américaines aveugles semblent avoir amélioré leur vision après avoir subi un traitement expérimental basé sur des cellules souches embryonnaires, ont indiqué des scientifiques cette semaine. Bien que les embryons de cellules souches ont été isolés pour la première fois il y a plus de dix ans, la vaste majorité des recherches ont été effectuées sur des animaux de laboratoire. Les nouveaux résultats sont les premiers issus de tests pratiqués sur des personnes avec un problème de vision. Les chercheurs ont toutefois souligné que leurs travaux étaient encore à un stade très préliminaire. Paul Knoepfler, expert en cellules souches à l'Université de Californie à Davis (UCLA), a mentionné que cette étude était prometteuse, mais qu'il demeurait encore prématuré de prévoir de tels traitements à grande échelle. M. Knoepfler n'a pas participé à ces travaux. L'été dernier à UCLA, chaque patiente s'était fait injecter dans un oeil des cellules dérivées d'embryons de cellules souches. L'une de ces patientes présentait une forme « sèche » de dégénérescence maculaire liée à la vieillesse, la cause de cécité la plus répandue. L'autre patiente était atteinte de la maladie de Stargardt, plus rare, qui entraîne de sérieuses pertes de vision. Il n'existe aucun traitement pour l'une ou l'autre de ces maladies. Quatre mois plus tard, les deux femmes ont montré des signes d'amélioration, alors que progressait leur aptitude à lire des lettres plus petites sur un tableau. La dame atteinte de la maladie de Stargardt, une graphiste de Los Angeles, était en mesure de lire cinq des plus grosses lettres, alors qu'elle ne pouvait rien lire auparavant. Des résultats à interpréter avec prudence Les experts ont cependant précisé que l'amélioration de la dégénérescence maculaire de la patiente pourrait bien être psychologique, puisque la vision de son oeil non traité semblait aussi s'améliorer. Les deux femmes sont toujours considérées comme aveugles malgré ces améliorations, ont soutenu des experts sans lien avec l'étude. « Il faut être très prudent dans ce cas-ci, et ne pas surestimer l'amélioration de la vision », a prévenu le Dr Paul Sternberg, spécialiste de la rétine de la Vanderbilt University, qui est aussi le futur président de l'Académie américaine d'ophtalmologie. Les conclusions de l'étude ont été publiées en ligne lundi sur le site web de la revue The Lancet. Ces tests préliminaires avaient pour objectif de déterminer si la thérapie par cellule souche était sécuritaire pour les humains, et si cela pourrait améliorer la vue. Les scientifiques de la UCLA et de la société Advanced Cell Technology (ACT), qui a financé les travaux de recherche, se sont dits satisfaits que plusieurs mois après l'intervention, il n'y a pas eu de signe de rejet ou d'anomalie. Les embryons de cellules souches peuvent se transformer en n'importe laquelle des cellules du corps. Les chercheurs espèrent pouvoir exploiter les cellules souches embryonnaires pour créer une variété de tissus de remplacement pour les transplantations, mais leur usage demeure controversé parce qu'il faut détruire des embryons afin de recueillir les cellules. Ces derniers développements surviennent par ailleurs deux mois après que la société Geron a suspendu ses travaux basés sur des embryons de cellules souches pour des blessures à la moelle épinière, soutenant que les recherches se concentreraient dorénavant sur deux médicaments expérimentaux contre le cancer. L'ACT a de son côté fait savoir qu'elle irait de l'avant avec ces recherches sur la cécité. L'entreprise a souligné lundi que des chirurgiens de Londres avaient procédé la semaine dernière à cette même intervention sur un patient atteint de la maladie de Stargardt. Source Radio Canada 25/1/2012

Partager cet article

Repost 0
Capital Publication
commenter cet article

commentaires

Capital Equipement Médical en quelques mots

Capture d’écran 2013-03-21 à 11.57.03


L'équipe de Capital Publication, soucieuse des attentes des lecteurs  
- des magazines Capital Equipement Médical, Capital Equipement Biomédical,

- de la e-newsletter et

- du site www.capitalmedica.fr ont eu à cœur de proposer à leurs lecteurs un outil de discussion et de partage d'informations au sujet des nouvelles technologies utilisées dans l'univers de la santé.

Recherche

Feuilletez le dernier numéro de Capital Equipement Médical