Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 18:38

Sanofi annonce aujourd’hui la publication, dans l’édition d’octobre 2012 du Journal of Clinical Oncology (JCO), des résultats détaillés de l’étude pivot de phase III VELOUR évaluant ZALTRAP® (aflibercept, solution pour perfusion intraveineuse) dans le traitement de patients atteints d’un cancer colorectal métastatique déjà traité.
ZALTRAP est une protéine de fusion recombinante qui se lie au facteur de croissance endothélial vasculaire A (VEGF-A), au VEGF-B et au facteur de croissance placentaire (PlGF). L’étude VELOUR a montré que dans le traitement de patients atteints d’un cancer colorectal métastatique déjà traité par une chimiothérapie à base d’oxaliplatine, ZALTRAP en association avec la chimiothérapie FOLFIRI (5-fluorouracile, leucovorine, irinotécan) améliore de manière statistiquement significative la survie globale, la survie sans progression et le taux global de réponse tumorale par rapport à l’association placebo et FOLFIRI.

La Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis s’est appuyée sur les données de l’étude VELOUR pour approuver ZALTRAP le 3 août dernier, à l’issue d’une revue prioritaire du dossier.
Aux Etats-Unis, ZALTRAP est approuvé sous la dénomination ziv-aflibercept et est indiqué en association avec une chimiothérapie à base de 5-fluorouracile, leucovorine et irinotécan (FOLFIRI) chez des patients atteints d’un cancer colorectal métastatique résistant ou ayant progressé après une chimiothérapie à base d’oxaliplatine. ZALTRAP est également en cours d’évaluation par l’Agence européenne des médicaments et d’autres organismes de réglementation dans le monde.

 

A propos de l’étude de phase III VELOUR
L’étude VELOUR a montré que chez des patients déjà traités par oxaliplatine, l’ajout de ZALTRAP à une chimiothérapie FOLFIRI améliore significativement la survie médiane, la faisant passer de 12,06 mois à 13,50 mois (HR=0,817, IC à 95 %, 0,714 à 0,935; p=0,0032), soit une réduction du risque relatif de 18 %. Une amélioration significative de la survie sans progression, qui est passée de 4,67 mois à 6,90 mois (HR=0,758, IC à 95%, 0,661 à 0,869 ; p=0,00007), soit une réduction du risque relatif de 24 %, a également été observée. Le taux de réponse global dans le groupe ZALTRAP plus FOLFIRI s’est établi à 19,8 % contre 11,1 % dans le groupe FOLFIRI plus placebo (p=0,0001).
Les événements indésirables les plus fréquents (tous grades confondus, moyennant une incidence supérieure ou égale à 20 %) rapportés avec une incidence supérieure (différence intergroupes supérieure ou égale à 2 %) dans le groupe ZALTRAP FOLFIRI ont été les suivants (par ordre décroissant) : leucopénie, diarrhée, neutropénie, protéinurie, élévation du taux d’ASAT, stomatite, fatigue, thrombocytopénie, élévation des taux d’ALAT, hypertension artérielle, perte de poids, perte d’appétit, épistaxis, douleurs abdominales, dysphonie, élévation de la créatinémie et céphalées.
Les événements indésirables de grade 3-4 (≥ 5 %) rapportés avec une incidence supérieure (différence intergroupes supérieure ou égale à 2 %) dans le groupe ZALTRP-FOLFIRI, étaient les suivants (par ordre décroissant) : neutropénie, diarrhée, hypertension artérielle, leucopénie, stomatite, fatigue, protéinurie et asthénie.
L’étude de phase III VELOUR était un essai clinique multinational, randomisé, en double aveugle comparant la chimiothérapie FOLFIRI en association soit avec ZALTRAP, soit avec un placebo dans le traitement de patients atteints d’un cancer colorectal métastatique. L’étude a randomisé 1 226 patients atteints d’un cancer colorectal métastatique ayant déjà été traités par une chimiothérapie à base d’oxaliplatine. Le critère d’évaluation principal était l’amélioration de la survie globale. Les critères d’évaluation secondaires incluaient la survie sans progression, le taux de réponse globale et la tolérance.

 

A propos de ZALTRAP® (aflibercept)
ZALTRAP est une protéine de fusion recombinante, qui agit comme un récepteur soluble qui se lie au facteur de croissance endothélial vasculaire A (VEGF-A), au VEGF-B ainsi qu’au facteur de croissance placentaire (PIGF). En vertu des modalités de leur accord de collaboration, Sanofi et Regeneron partagent à parts égales les bénéfices générés par ZALTRAP dans le monde, conformément à l’obligation faite à Regeneron de rembourser sa part des coûts de développement.
Aux États-Unis, ZALTRAP est une marque déposée de Regeneron Pharmaceuticals, Inc. A propos du cancer colorectal
Au niveau mondial, le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent chez l’homme et le deuxième chez la femme avec plus de 1,2 million de nouveaux cas diagnostiqués en 2008. Le cancer colorectal, l’un des plus meurtriers, a causé plus de 600 000 décès dans le monde pour la seule année 2008.
Selon les estimations de l’American Cancer Society, plus de 143 000 nouveaux cas de cancer colorectal seront diagnostiqués en 2012 aux Etats-Unis et plus de 51 000 personnes en mourront. Environ 60% des cas de cancer colorectal sont diagnostiqués au stade localement avancé ou métastatique. Bien que la survie au stade précoce de la maladie soit relativement élevée, lorsque le cancer se métastase, la survie à cinq ans est estimée à 12%.

 

Pour toute information complémentaire suivez le lien www.sanofi.fr/

Partager cet article

Repost 0
La Quotidienne de Capital Equipement Médical - dans Gastro-entérologie
commenter cet article

commentaires

types of swiss cheese 30/07/2014 12:18

It is a kind of cancer formed when the cancer cells break away from a tumor formed in the colon and then spreads to other parts of the body. Even though the cancer has spread to other parts of the body, it is very difficult to cure it after the primary stage.

Margaux 24/06/2014 14:58

J'espère que cela sera réellement bénéfique.

Capital Equipement Médical en quelques mots

Capture d’écran 2013-03-21 à 11.57.03


L'équipe de Capital Publication, soucieuse des attentes des lecteurs  
- des magazines Capital Equipement Médical, Capital Equipement Biomédical,

- de la e-newsletter et

- du site www.capitalmedica.fr ont eu à cœur de proposer à leurs lecteurs un outil de discussion et de partage d'informations au sujet des nouvelles technologies utilisées dans l'univers de la santé.

Recherche

Feuilletez le dernier numéro de Capital Equipement Médical